Ce qui arrive à votre corps lorsque vous buvez du vin blanc ?

Rien de mieux qu’un verre de vin blanc bien frais pour clôturer une soirée agréable. En accompagnement d’un plat de pâtes, de poisson ou de crustacés, ce breuvage fonctionne bien. Lorsque vous buvez du vin blanc, que se passe-t-il dans votre corps ? Voici la réponse.

Avec une grande variété d’accords possibles (d’un plateau de fruits de mer à un barbecue), le vin blanc a la polyvalence nécessaire pour servir d’apéritif ou d’accompagnement de repas plus traditionnel grâce à ses nombreuses caractéristiques liées au terroir. Sec, demi-sec, moelleux et liquoreux ne sont que quelques-uns des nombreux types de vins disponibles. Les déclinaisons ne manquent pas. Mais s’il est bien fait, le vin blanc peut aussi être bon pour la santé en plus d’être délicieux.

Tant qu’il est consommé avec modération, « le vin blanc peut tout à fait faire partie d’un régime alimentaire sain », affirme Sandy Younan Brikho, rédactrice en chef du magazine Eat This, nutritionniste et diététicienne.

La consommation de vin blanc présente plusieurs avantages pour la santé

Les vitamines sont essentielles à une bonne santé

Le Dr Amy Lee, nutritionniste chez Nucific, affirme que le vin fournit une partie des vitamines et minéraux essentiels dont l’organisme a besoin chaque jour, dont 3 % des AJR (apports journaliers recommandés) en magnésium, vitamine B6, vitamine B2 et vitamine B3, ainsi que 1 % des AJR en riboflavine, fer, calcium, potassium, phosphore et zinc.

Antioxydant de grande puissance

Le resvératrol est souvent mentionné comme un avantage du vin rouge en raison de sa forte concentration en antioxydants. Ce dernier apporte des bienfaits à l’organisme en termes de radicaux libres et de propriétés protectrices du cœur. Les composés phénoliques du vin, appelés acide caféique, ont un pouvoir antioxydant équivalent à celui du vin rouge, selon le Dr Rashmi Byakodi, dentiste et spécialiste de la santé et du bien-être. 

Ils pourraient être capables de ralentir l’évolution des maladies cardiovasculaires et rénales. Dans une étude publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, il a été démontré que l’extrait de pulpe de raisin sec et l’extrait de peau de raisin sec avaient le même niveau d’activité antioxydante, même si l’extrait de peau comprenait des niveaux plus élevés d’anthocyanines.

Une autre étude de 2019 a révélé que l’utilisation du vin blanc vieilli peut protéger contre les maladies cardiovasculaires en réparant les cellules de l’endothélium qui obstruent les vaisseaux sanguins. En outre, une étude de 2002 de l’Université de Buffalo aux États-Unis suggère que le vin blanc pourrait avoir un avantage sur le vin rouge lorsqu’il s’agit d’améliorer la santé pulmonaire.

Avantages pour le cerveau

Consommer un verre de vin blanc par jour pourrait contribuer à limiter le développement de maladies neurologiques. Certaines études ont montré que le pouvoir oxydatif du vin pourrait protéger contre le déclin cognitif. Par exemple, une étude publiée dans le Journal of Nutritional Biochemistry en 2018 a révélé que les personnes ayant consommé des polyphénols extraits du vin blanc pendant deux mois avaient un risque plus faible de développer des problèmes cognitifs liés à la maladie d’Alzheimer.

Une autre étude de 2018 publiée dans Scientific Reports par la chercheuse Maiken Nedergaard a montré qu’une faible consommation d’alcool pouvait réduire l’inflammation tout en aidant le cerveau à éliminer les toxines, notamment celles associées à la maladie d’Alzheimer. Attention, une consommation excessive de vin pourrait avoir l’effet inverse et endommager le système nerveux central.

Quand on boit trop de vin blanc, quels sont les risques ?

Un sommeil de mauvaise qualité

Nous savons tous que l’abus d’alcool est néfaste pour la santé, quel que soit le type de breuvage utilisé. Aucun vin ne fait exception à cette règle, même le vin blanc. Le premier problème du vin blanc est qu’il peut avoir un effet négatif sur le sommeil. Voilà une bonne nouvelle pour ceux qui pensaient que l’ivresse faciliterait l’endormissement. 

A lire aussi : qu’est-ce qui fait le prix d’un vin ?

En conséquence, l’alcool interfère avec la durée de vos cycles de sommeil, ce qui signifie que vous êtes plus susceptible de vous réveiller fatigué le lendemain. Trista Best, diététicienne et nutritionniste chez Balance One Supplements, explique que les gens croient souvent que l’alcool améliore le sommeil, alors qu’en réalité, il fait le contraire. Même une petite quantité d’alcool a réduit la qualité de leur sommeil de 24 %, selon une étude menée en 2018 en Finlande.

L’équilibre des forces sera affecté

Même si le vin est l’une des boissons alcoolisées les moins caloriques, une consommation excessive peut avoir des effets néfastes sur l’organisme. En effet, la teneur en sucre du vin n’est pas anodine. Non seulement vous consommez des calories vides en excès, mais le vin libère également des hormones qui convainquent votre corps que vous devez faire des réserves de graisses. De plus, le sucre contenu dans le vin peut provoquer un pic d’insuline, qui est le principal mécanisme de stockage des grains par l’organisme. 

En moyenne, la quantité de calories contenue dans un verre de vin blanc est de 120 calories. Boire un verre n’est pas un problème, mais si vous le faites régulièrement, l’effet cumulatif devient rapidement important. Une soirée entre amis, par contre, n’est pas un événement dont on parle dans le contexte d’une amitié à long terme. Il est vrai que la consommation d’alcool n’est pas bonne pour la santé.

Rappelez-vous que la consommation excessive d’alcool est mauvaise pour la santé et qu’elle doit être consommée avec modération. Attention, également, à ne pas boire avant de prendre l’avion ou si vous prenez un médicament. Si vous avez le moindre doute, consultez votre médecin traitant.