investir dans le vin

Comment investir dans le vin ?

Tout comme sur le marché boursier, les investisseurs en vin achètent des bouteilles recherchées dans l’intention de les revendre plus tard à un prix plus élevé. Il existe de nombreux indices et évaluations externes pour aider les investisseurs potentiels à comprendre ce qui pourrait être un bon achat.

Faire un investissement dans le vin en 2022

Bien que l’industrie du vin dans le Domaine belluard ait été entravée par des problèmes liés au coronavirus, elle a apporté des améliorations. Sur le premier semestre 2021, les ventes de vins, spiritueux et champagne ont augmenté de quinze pour cent par rapport au premier semestre 2020. De plus, l’assouplissement des contraintes réglementaires a permis au marché de se développer, ce qui est une évolution positive. Par conséquent, certains vins de premier plan peuvent encore être de bons paris pour les investisseurs en 2018.

Raisons pour lesquelles le prix d’une bouteille de vin peut augmenter

Le vin est de plus en plus considéré comme un atout d’investissement plutôt qu’une simple boisson. En conséquence, le coût d’une bouteille de vin peut monter en flèche au fil des ans, en particulier s’il s’agit d’un millésime extrêmement rare. La loi classique de l’offre et de la demande s’applique ici. On peut toujours investir vin pour plus de profits. Une offre de plus en plus restreinte de crus de vieilles vignes répond à une demande croissante. Par conséquent, la hausse des prix peut inciter certains à investir à long terme dans le vin dans l’espoir de réaliser un profit.

L’industrie du vin fait face à des augmentations de prix dues à un certain nombre de facteurs uniques. De nombreux classements existent, enregistrant les produits les mieux notés disponibles. Prenez, par exemple, les grands crus classés de Bordeaux, dont le système de classification remonte à 1855. Les vins présentés se classent systématiquement parmi les bouteilles les plus chères disponibles.

A lire aussi : quand faut-il commencer à fouler le raisin ?

Les différentes insertions de bouteilles de vin

Plusieurs types de réglages du vin sont possibles. Voici un bref aperçu de vos quatre principaux choix si vous êtes prêt à commencer.

Achats de bouteilles de vigne

Acheter et stocker du vin en vrac est la première chose qui vient à l’esprit lorsqu’on envisage un investissement dans le vin. Vous pouvez construire une tanière pour vous-même. Les magasins de détail et les fabricants/grossistes/distributeurs/marchés sont des sources potentielles de revenus. Les maisons de vente aux enchères de vin en ligne sont particulièrement utiles.

Bien que l’idée de posséder une collection de grands crus soit attrayante, cela nécessite une planification logistique approfondie pour s’assurer que le vin est stocké dans des conditions optimales de longévité. En tant que tel, votre cave doit être maintenue à un niveau de température et d’humidité constant pour empêcher le vin de s’oxyder.

Coffres financiers/repaires d’investissement

Si vous ne voulez pas vous débarrasser des bouteilles de vin, vous pouvez consulter les caves d’investissement. C’est comme faire sa propre cave à vin, seules les bouteilles ne sont que des investissements financiers visant à faire du profit. Par conséquent, vous avez quelques choix. Soit vous choisissez vous-même les bouteilles dans lesquelles investir, soit vous sélectionnez une cave d’investissement clé en main avec un responsable attitré.

Fonds d’investissement dédiés au vin

Vous pouvez également passer par des fonds d’investissement pour vous lancer dans le commerce du vin. Ici, pas de bouteilles ni de caves, ce n’est qu’un placement financier. Les fonds de ce type sont inhabituels. Néanmoins, parmi les grands acteurs de la filière, citons les Nobles Crus et les Grands Crus d’Uzès.

Pourquoi mettre son argent dans le vin ?

Le principal avantage d’investir dans le vin est le même que d’investir dans l’art : vous pouvez boire votre investissement si vous le souhaitez. Si votre investissement ne prend pas de valeur au fil du temps ou si vous avez du mal à le vendre, vous pouvez quand même en récolter les bénéfices.

Par conséquent, il s’agit d’une mission agréable pour ceux qui s’intéressent fortement au sujet. En fait, seuls les vrais experts en vin devraient tenter de participer, car cela nécessite une connaissance approfondie de l’industrie du vin. La rentabilité optimale est peut-être enfin arrivée, et elle pourrait apporter des rendements très impressionnants. Cependant, cela n’est pas sans danger.