LE DÉBIT ET LE CRÉDIT : Ce qu’i faut savoir

Les domaines de la comptabilité et de la finance sont l’étude des débits et des crédits. En comptabilité, le débit et le crédit sont utilisés pour identifier la destination ou la source d’une transaction. Un système de comptabilité en partie double est utilisé en comptabilité. Il s’agit d’une méthode permettant de suivre les changements financiers des deux côtés d’un compte. Les mouvements (entrées et sorties) de toute entité commerciale peuvent être représentés par ces termes, débits et crédits.

Les dépenses sont inscrites au débit d’un compte de résultat, tandis que les recettes sont inscrites au crédit. L’actif et le passif du bilan d’une entreprise sont inversés : les débits sont placés à droite et les crédits à gauche. Selon la pratique établie, la comptabilité reconnaît que les débits doivent être placés à gauche de chaque compte, tandis que les crédits doivent être placés à droite.

DÉBIT/CRÉDIT EN ENTREPRISE

Selon le compte dans lequel vous effectuez un débit, les choses se passent différemment. Il existe deux types de comptes de gestion : les comptes de bilan et les comptes de résultat.

DANS UN COMPTE DE RÉSULTAT

Un débit dans le compte de résultat d’une entreprise est toujours négatif. Un compte de résultat comprend une section de dépenses ainsi qu’un compte de revenus.

Le coût est souvent enregistré au débit. Si l’écriture de dépense est créditée, il s’agira d’une contre-passation (règlement). Un compte de charges est débité lorsqu’une augmentation se produit dans ce compte. Il comprend tout ce que l’entreprise a acheté au cours de sa période comptable, comme les matières premières, les équipements et les fournitures. Les dépenses de personnel sont également incluses.

Un crédit est accordé au produit dans la plupart des cas. S’il est enregistré comme un débit, il s’agira d’un retour de marchandises vendues (annulation d’une vente). Ce compte administratif détient les actifs de l’organisation qui ne doivent pas être remboursés. Une réduction des ressources pour cette raison est désignée comme un débit de ce compte. Ces ressources sont constituées des ventes et des subventions reçues.

DANS UN COMPTE DE BILAN

Le compte de bilan se compose principalement d’actifs et de passifs. L’actif et le passif de l’entreprise sont enregistrés dans ce compte.

Les actifs sont des montants qui ont été investis ou mis en garantie afin de garantir un prêt. L’actif de l’entreprise est inscrit au débit, et il augmente lorsqu’il y a une écriture de crédit. Une écriture de crédit aura l’effet inverse, c’est-à-dire qu’elle les diminuera. Les stocks, les créances commerciales et autres, et les liquidités en banque sont autant d’écritures comptables qui apparaissent au débit des comptes d’actif. Les investissements (à long terme), les placements financiers à court terme et les charges payées d’avance en font également partie.

Du côté du crédit, le passif, qui représente les dettes de l’entreprise, est répertorié. Une écriture au crédit augmente généralement le passif. Une écriture au débit les diminuera généralement. Les dettes et les capitaux propres de l’entreprise figurent tous dans le compte du passif. Au débit, sont comptabilisés les réserves, les provisions, les frais de désendettement des fournisseurs, les obligations sociales et financières. Les découverts bancaires et les produits reportés sont également inscrits au débit car ils représentent un passif pour l’entreprise (par exemple : le bénéfice après impôt)

DÉBIT/CRÉDIT EN BANQUE

L’utilisation de vos actifs est désignée comme un débit en banque. Toute sortie d’argent, par définition, est considérée comme un déficit. Lorsqu’un compte est dit débiteur, cela implique qu’il présente un solde négatif. Cela implique que le compte est à découvert et manque donc de fonds. Un emprunteur doit de l’argent à sa banque à la suite de cette relation. En d’autres termes, un compte devient débiteur lorsque les débits (argent sortant) dépassent les crédits (argent entrant).

LES CARTES DE DÉBIT

Les cartes de droite sont celles qui se trouvent dans la plupart des portefeuilles. Son fonctionnement est le suivant : chaque montant dépensé est soustrait automatiquement du compte bancaire de la personne concernée. Toutefois, il existe un choix pour un débit différé, qui vous permet de retirer tous les frais à une certaine date. Toutefois, si votre limite de découvert autorisée a été atteinte, cela n’est pas possible.

LES CARTES DE CRÉDIT

Ces cartes ne sont pas toujours reliées à votre compte bancaire. Elles sont mises à votre disposition pour vous permettre d’effectuer des paiements dans la limite d’un montant déterminé. La somme sera déduite de votre compte bancaire par un ou plusieurs débits (mensuels).