Pourquoi le vin coûte-t-il si cher ?

Le prix d’une bouteille de vin peut varier considérablement, de trois dollars seulement à dix mille dollars, et cela n’est pas seulement dû à des différences de qualité. Quelle est la question la plus importante dans le secteur du vin ? Pourquoi certains vins ont-ils un prix exorbitant alors que d’autres, même meilleurs, ont un prix raisonnable ? Une bouteille de vin coûteuse est-elle toujours un signe de haute qualité ? Payer 200 dollars pour une bouteille de vin fait de moi un pigeon, non ? 

Pour répondre à toutes ces questions, il est important d’examiner les facteurs qui influencent le prix d’un vin par rapport à un autre ! C’est pourquoi nous avons inclus ici toutes les composantes du prix qui ne varient pas beaucoup d’un vin à l’autre, comme les coûts de stockage, de distribution et de vente au détail. Car, contrairement aux idées reçues, un prix plus élevé ne garantit pas une meilleure qualité. Quels sont les facteurs qui influent sur le prix du vin ?

Les facteurs qui influencent le prix du vin

Le rendement des investissements et les coûts de fabrication

Le rendement est déterminé par le nombre d’hectolitres de vin produits par acre de vigne. Si les rendements sont faibles, le prix du vin augmente en conséquence. C’est, par exemple, le cas de vins comme le Sauternes, qui sont élaborés à partir de raisins secs ayant atteint un niveau de maturité élevé.

Dans ce cas, les grains sont méticuleusement sélectionnés lors de la vente et le rendement à l’hectare est faible. Certains coûts de fabrication peuvent également être plus élevés, par exemple dans le cas des ventes manuelles (coût de la main d’œuvre).

La région productrice

Certaines régions sont plus développées que d’autres, comme en témoigne la valeur plus élevée accordée aux surfaces qui s’y trouvent. Cela dépend du terroir, de la réputation et de l’histoire de la région. À titre d’exemple, un seul hectare de vigne dans la région des premiers crus de Champagne vaut environ 1,4 million d’euros, alors que la même quantité de vigne dans la région de Touraine, dans la vallée de la Loire, ne vaut que 10 000 dollars.

La notoriété du domaine et celle du vignoble

Il en va de même pour les vignobles et les domaines viticoles : les plus connus et/ou réputés peuvent pratiquer des prix plus élevés. Prenons le classement des Bordeaux 1855 : les domaines qui y figurent ont une grande notoriété et peuvent donc pratiquer des prix plus élevés.

Le vieillissement du vin

Les technologies de production et de vieillissement du vin, telles que l’utilisation de nouveaux fûts de vin chaque année ou des périodes de vieillissement prolongées (c’est-à-dire des stocks qui ont été immobilisés), peuvent être coûteuses.

un système de classification du vin

Les vins IGP (vin de pays) et AOC (appellation d’origine contrôlée) de France n’ont pas les mêmes cahiers des charges ni les mêmes contraintes de fabrication. Les vins IGP et AOC doivent répondre à des critères stricts qui représentent un coût de production plus élevé que les vins français (qui ne précisent pas le pays d’origine des raisins). Attention : même au sein d’une AOC, les prix peuvent varier fortement d’une région à l’autre.

A lire aussi : d’où vient la couleur du vin rouge ?

Le millésime

Bien sûr, la milliseconde compte comme un facteur décisif. La météo et les aléas du climat (canicule, gel, gêle…) influent sur la qualité des raisins secs récoltés chaque année. Il existe une corrélation évidente entre la réputation du millésime et la qualité du vin qui en résulte, certains millésimes atteignant des prix beaucoup plus élevés.

La capacité à conserver le vin

Plus une bouteille de vin est conservée longtemps, plus sa valeur augmente avec le temps. Les sommes dues pour la commercialisation. Les frais de transport, les taxes et les marges des détaillants ont été ajoutés à la liste des facteurs qui influencent le prix du vin.

Le pouvoir du marché

Cependant, une grande partie du prix final d’une bouteille de vin est basée sur le montant que la plupart des clients sont prêts à dépenser pour l’obtenir. En effet, comme tout autre produit, le vin est soumis à la loi de l’offre et de la demande !

Les coûts de fabrication sont, bien sûr, un facteur du prix d’une bouteille, comme le montrent les différences de prix entre les nombreuses lignes de produits fabriquées par une même entreprise. Cependant, lorsque la demande dépasse largement l’offre, le prix de vente s’écarte inévitablement bien au-delà des coûts de fabrication. Certains vins atteignent des prix astronomiques en raison de leur rareté, faisant ainsi le bonheur des collectionneurs.

Voilà tout ce que vous devez savoir sur les facteurs qui influent sur le prix d’une bouteille de vin. Il est important de se rappeler qu’un vin plus cher n’est pas toujours meilleur.