Le Vin sur Internet » Quels raisins pour quel vin ?

Quels raisins pour quel vin ?

Les vignes du genre Vitis font partie de la famille des Vitaceae, qui est également connue sous le nom de tribu des Vitaceae. Le vinifera, qui est l’espèce la plus connue du genre Vitus, produit des variétés de raisins de cuve et de table. Les vignes ont un aspect différent les unes des autres en raison de leurs feuilles et de leurs grappes ; les vinificateurs les appellent les types de raisins.

A lire aussi: le vin nature : est-ce bio ?

Quels raisins sont utilisé pour le vin blanc ?

Le sauvignon

Le Sauvignon, après avoir conquis le monde, avait découvert en France des terroirs très propices à sa production : Le Val de Loire, le Sud-Ouest et le Centre de la France. C’est un cépage moins inhibé qu’on ne le croit. Il ne pousse pas dans tous les sols.

Il s’agit néanmoins d’un large éventail de possibilités. On peut le trouver dans des vins blancs secs extrêmement parfumés, vibrants et équilibrés dans leur jeunesse, mais aussi dans des vins un peu plus olivâtres qui équilibrent toujours arôme et nervosité. Il complétera délicieusement les vins blancs doux lorsqu’il est utilisé après le Botrytis (pourriture noble).

Le Sauvignon présente des nuances florales comme le buis, le narcisse et le jasmin, ainsi que de délicates notes d’agrumes comme le citron ou le pamplemousse. Ce joli cépage développera également un côté rafraîchissant et minéral en bouche lorsqu’il est cultivé sur certains sols calcaires.

Le grenache

Le Grenache blanc est l’un des raisins apportés en France au Moyen Âge. Il est caractérisé par des parfums de fenouil, d’aneth, de melon et de nectarine blanche. Il n’est pas destiné au vieillissement des vins, mais il a un énorme potentiel d’absorption du sucre et peut donc être utilisé dans le vin blanc sec comme un merveilleux vin doux naturel. Il est corsé, chaleureux, long en bouche avec une bonne acidité.

Le Chardonnay

Le Chardonnay est un raisin de vin blanc qui provient de Bourgogne et qui est l’une des variétés les plus cultivées, appréciées et consommées au monde. Le Chardonnay est un vin blanc populaire, mais vous vous demandez peut-être pourquoi nous en parlons. Le chardonnay est en quelque sorte l’Arturo Brachetti des raisins à vinifier, après tout. Il s’adapte aux sols, aux barriques et aux conditions climatiques afin de fournir des vins toujours intéressants. Il permet au vigneron de faire n’importe quel type de vin, qu’il soit droit ou rond, acide ou non. Certaines personnes produisent même des vins secs, pétillants et doux avec elle. Dans les terroirs du nord, il est censé être plus vif et plus acide, alors que dans les terroirs du sud, il est plus rond et plus doux.

Les arômes sont riches et variés, allant du fruit sec à la noisette, à l’amande grillée ou aux fruits exotiques. Il y a aussi des notes de beurre, de fougère, de citron vert, de poire, de noix ou de fleur d’acacia, pour n’en citer que quelques-unes.

Le chenin

Le chenin est un joli raisin de vin blanc de la vallée de la Loire. Il a des nuances de craie et de silex qui lui confèrent de l’élégance. Ses odeurs de poire, de coing ou de miel d’acacia indiquent qu’il sait être doux. Vieilli en fûts de chêne usagés, la finale de ce vin peut être assez agréable. Des sous-entendus épicés viendront rehausser sa saveur. Dans ses généralités, le Chenin fournit des vins vifs grâce à son acidité. Il peut être vinifié en vins blancs secs, pétillants et doux qui sont malléables.

Le savagnin

Nous aurions pu vous parler d’un grand nombre d’autres cépages connus, mais nous avons décidé de vous informer sur ce cépage Savagnin du Tyrol autrichien qui est très connu en Franche-Comté. Le cépage jurassien est utilisé pour faire un vin blanc sec, un vin jaune, un vin de paille et un crémant du Jura. Le Savagnin est également utilisé pour produire du crémant du Jura et de la liqueur comme le Macvin. En général, il a une longue durée de vie et une grande résistance aux maladies, ainsi que la complexité, la force et le vieillissement.

Et quels raisins utilise-t-on pour le vin rouge ?

Le Merlot

Lorsque vous pensez au cépage Merlot, il y a de fortes chances que le Bordeaux vous vienne à l’esprit. C’est son pays d’origine, mais ce raisin robuste et vif a parcouru un long chemin pour être cultivé dans le sud-est de la France et dans notre beau vignoble du Languedoc.

Le pinot noir

Le Pinot Noir est le cépage rouge le plus cultivé en Bourgogne, mais il n’est pas toujours facile pour le vigneron. Celui qui sait le travailler et encourager ses vignes recevra un nectar qui vaut plus que de l’or. Le principal cépage en Bourgogne est le Pinot Noir. Il est fragile, et on le retrouve dans certains de nos vins de Loire, ainsi que dans ceux d’Alsace.

Le Trousseau

Nous aurions pu vous montrer une variété de raisins différents, mais nous aimons le Jura et ses vins, alors nous allons plutôt vous parler d’un de nos basiques jurassiens… Trousseau. Le Trousseau est un vin rouge moyennement corsé dont les tanins et la saveur sont bien équilibrés. Il a des arômes d’épices, de poivre et de poivre vert et est fréquemment associé au Poulsard pour créer des vins souples avec une plus longue durée de conservation. Le Trousseau se trouve uniquement dans les régions viticoles jurassiennes de l’Arbois, de l’Arbois-Pupillin, des Côtes de Jura, du Crémant du Jura et du Macvin du Jura.

Le malbec

Ce cépage est également connu sous le nom de Malbec, Cot, Griffoin, Mauzat, Vesparol et Prolongeau. Il dégage un fort parfum de prune ou de réglisse avec de subtiles nuances de tabac ou d’alcool. Le Rawlounds est une variété rare et ancienne du sud-ouest qui est souvent associée à un vin rouge robuste et tannique. Les vins sont riches, puissants et de couleur épicée. Une fraîcheur en bouche qui empêche de se lasser pendant la dégustation. C’est un bon vin du milieu de la nuit.

Le Gamay

Être Gamay n’est pas toujours simple. On l’adore dans la Loire, on l’adore partout dans le monde, mais pourquoi n’aime-t-on pas le Gamay du Beaujolais ? Le gamay est un raisin merveilleux, d’une grande complexité et de grande qualité, mais il est délicat et doit être traité avec soin. Le Gamay présente des caractéristiques semblables à celles des baies, comme la framboise, la fraise des bois, la mûre ou la cerise noire. Mais ce n’est pas tout ! Il est également utilisé pour faire des vins de couleur claire avec peu de tannins et d’acidité dans un style légèrement acide et frais. Cependant, il ne dure pas longtemps et constitue un compagnon idéal pour l’apéritif.